top of page
Rechercher
  • davidfaizant

Le Château d'Oust

Dernière mise à jour : 15 mars



Extrait de l'ouvrage de Guillaume GERAUD PARRACHA

Anciens châteaux du Pays de Couserans

(passage repris dans son intégralité)

Le Château d'Oust

Il en reste une tour ronde, dominant un bâtiment carré, qui n'est pas d'époque, non loin de la rivière du Garbet. Bien changé, depuis 1667 ; de Froidour vit, de loin, "ce château qui est un corps à quatre tours attachées aux quatre coins".

Un beau château, comme il convenait à la deuxième localité de la vicomté, après Lacourt, à partir du XVIe siècle. Dans le consulat d'Oust, les vicomtes possédaient d'importants biens, terres, moulins, forges. Le château commandait le passage des vallées menant en Espagne ; le seigneur y tenait prisons, potences et police.

Point de défense naturelle sauf un fossé, que l'on peut remplir d'eau du Garbet tout proche. Il confronte d'un coté à la place du village. En 1556, le vicomte Jean de Foix vendit aux consuls d'Oust "un mur de la tour et son pâtus", près du château, pour servir de maison commune et de cachot. Cette vente ne modifia pas sensiblement l'aire du château, qui se présentait dans un document de 1788, sous forme de carré de 40m environ de côté : château 1700 m2, manège 180 ; un vivier 340 m2 ; des jardins attenants, dont un de 2300 m2, plusieurs maisons et pâtés sur la place 210 m2, un moulin à farine.

En 1775, Maigrot, mandataire de la vicomtesse de Couserans, fait état de château assez "démoli" par les gens du pays. En 1768, un inventaire précisait "murs d'ancien château, avec de vastes locaux pour écuries, cours et jardins et deux petites vieilles maisons près du château".

Tout cela sera vendu, en l'an II, 2720 livres.




Comments


bottom of page